69ème Festival International du Film Berlin

07/02/2019 - 17/02/2019
Berlin
The Kindness of Strangers (Lone Scherfig)

Remise du Prix d'honneur à Dieter Kosslick, de g.à d.: la présidente d'INTERFILM Julia Helmke, Dieter LKosslick, la présidente du Jury œcuménique Anna Grebe

"God Exists, Her Name Is Petrunya" (Dieu existe, elle s’appelle Petrunya) de Teona Strugar Mitevska, un film de la Macédoine du Nord, a gagné le prix du Jury œcuménique dans la sélection officielle. Dans la sélection Forum il a primé le documentaire autrichien "Erde" (Terre) de Nikolaus Geyrhalter, dans le Panorama la production australienne "Buoyancy" de Rodd Rathjen. Il a décerné en outre une mention spéciale à "Midnight Traveler" de Hassan Fazili.

Le film "The Kindness of Strangers" de Lone Scherfig (Danemark/Canada) a ouvertle 7 février la Berlinale 2019. La réalisatrice, issue du mouvement Dogma, a déjà été plusieurs fois invitée au Festival de Berlin. C’était la dernière Berlinale sous la direction de  Dieter Kosslick qui a reçu un Prix d’honneur de la part d’INTERFILM et de SIGNIS lors de la réception œcuménique le 10 février.

Le Jury œcuménique existe à Berlin depuis 1992. Il décerne ses prix dans les sections Compétition internationale, Panorama et Forum. Le premier jury nommé par des Eglises, celui de l’Office catholique internationale de cinéma (OCIC) en 1954, a commencé son travail alors que les Ours étaient encore déterminés par le public. Ce n’est qu’en 1956 que le Festival a mis en place deux jurys, l’un pour les fictions, l’autre pour les documentaires. Le premier jury protestant, nommé par INTERFILM, a décerné son prix en 1963 à "Lilies of the Field" de Ralph Nelson.

Liens:

Le site du festival

La page du festival sur le site de Pro-Fil avec des articles sur des films

Prix

God Exists, Her Name Is Petrunya
Réalisé par :
2019

Le Jury œcuménique décerne son prix à la parabole contemporaine  "Gospod postoi, imeto i’ e Petrunija" (Dieu existe, elle s’appelle Petrunija)  pour sa description courageuse de la transformation d’une jeune femme impuissante en une défenseure résolue du droit des femmes. Quand Petrunija participe spontanément à un rituel de l’Eglise orthodoxe où des jeunes hommes sautent pour repêcher une croix jetée dans le fleuve par le prêtre, elle rompt des traditions tant ecclésiastiques que sociales. Son refus initial de rendre la croix libère sa force intérieure face aux conventions institutionnelles et révèle que Dieu est en elle.

Voir l'article sur le film sur le site de Pro-Fil

Earth
Réalisé par :
2019

Le Jury œcuménique décerne son Prix dans la section Forum à "Erde" pour la description de la destruction de notre planète par les hommes – un thème brûlant de notre époque. Ce documentaire montre par des images d’une précision coupante la destruction de la topographie de la terre ainsi que des interviews avec des ouvriers, des ingénieurs et des scientifiques. Le jury tient à souligner particulièrement le chant de lamentation d’une Canadienne indigène à la fin du film qui s’adresse à mère-terre et nous invite à réfléchir à notre responsabilité. (Foto: © Nikolaus Geyrhalter Filmproduktion)

Réalisé par :
2019

Le film traite de l’esclavage moderne et raconte de façon bouleversante la difficulté à devenir adulte. Ce premier film de Rodd Rathjens, parfaitement mis en scène, suit un garçon cambodgien de 14 ans qui a grandit à la campagne et essaie de fuir la pauvreté de sa famille mais est réduit en esclavage sur un bateau thaïlandais. Les conditions misérables et cruelles risquent de briser son âme mais il trouve le courage de rompre les chaînes. La structure narrative très dense révèle une vérité brutale, met à jour les crimes répandus contre les Droits de l’Homme dans notre économie globalisée, et constitue un appel à agir.

Réalisé par :
2019

Le Jury œcuménique décerne en outre une Mention spéciale à "Midnight Traveler" pour sa mise en scène extraordinaire d’une fuite. Sa famille a fui l’Afghanistan et Fazili raconte leur périple à partir de vidéos prises par trois smartphones ce qui confère à la crise migratoire mondiale une urgence et une immédiateté particulières. Ses images rugueuses et malgré tout pleines de tendresse trouvent leur profondeur dans l’esprit résolu de son épouse et de ses deux filles et révèlent une humanité pleine d’espoir et un amour stable au milieu des circonstances toujours changeantes. (Foto: © Old Chilly Pictures)