55ème Festival International du Film Berlin

Prix du jury œcuménique

Sophie Scholl les derniers jours
Réalisé par :
2005

Marc Rothemund met en scène les six derniers jours de la résistante Sophie Scholl. Le scénario intègre de façon remarquable de nouvelles sources historiques, l'esthétique est minimaliste et la narration cohérente. Le duel psychologique est merveilleusement campé par les comédien(ne)s et permet d'entrer dans la pensée humaniste et éclairée de la jeune étudiante, profondément enracinée dans la foi chrétienne. Le film permet de saisir un point de vue chrétien capable de dialogue, qui trouve son expression dans le courage civique et la résistance contre le totalitarisme et ses structures de pensée et de pouvoir.

Va, vis et deviens
Réalisé par :
2005

Un garçon éthiopien avec des racines chrétiennes quitte un camp de réfugiés au Soudan et la faim qui y règne pour atteindre Israël, le pays "où coulent le lait et le miel". Il s'y fait passer pour Juif et grandit dans ce pays en s'accommodant tant bien que mal avec cette identité fracturée. Le film de Radu Mihaileanu retrace la complexité des chemins migratoires et encourage à continuer à vivre malgré les fluctuation des contextes religieux et ethniques: une invitation à grandir spirituellement, à vivre et à devenir.

​Lien: La page du festival sur le site de Pro-Fil avec des articles sur ce film

Sur le front de l'objection
Réalisé par :
2004

Le film raconte l'évolution personnelle de six soldats israéliens qui, après de nombreuses années de service militaire, refusent d'effectuer leur service annuel dans des territoires occupés. Leurs témoignages permettent de comprendre comment la vision fondatrice de la tradition juive peut faire évoluer la pensée personnelle et les relations sociales.

Lire aussi

Le nouveau film de Radu Mihaileanu met en lumière un point d'histoire peu connu : l' "Opération Moïse" qui permit le rapatriement de milliers de juifs éthiopiens vers Israël.